Syllabons se fait connaître

Mardi dernier (le 09/10), j’étais invité à Draguignan, par Bruno De Cara, pour présenter la méthode Syllabons d’apprentissage de la lecture-écriture en français devant les professeurs d’école, en stage de formation CAPPEI (Certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive): 34 participants et un débat passionnant.

Deux jours plus tard, le jeudi 11, c’est Catherine Moreau, Adjointe au Maire Déléguée à la Politique de la Ville, Conseillère métropolitaine, Conseillère départementale, qui m’invitait à rencontrer les représentants des bibliothèques et du monde associatif. En plus de la méthode, nous leur présentions le programme de formation reconnue par Open Badges qui débutera bientôt, pris en charge par l’Institut d’Études Supérieures des Travailleurs Sociaux. Cécile Formeau, de l’IESTS, défendait à son tour ce dispositif de reconnaissance informelle, destiné à venir en aide à ceux qui ont été écartés des diplômes et de l’emploi, mais qui est utilisé aussi dans de très savantes et très prestigieuses firmes internationales (on a cité IBM). Cette fois, les participants étaient au nombre de 36 et l’on me dit que 20 d’entres eux se sont inscrits pour le stage.

Merci donc à Bruno De Cara, merci à Catherine Moreau et Cécile Formeau. Gandhi disait : « Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. » Son esprit était avec nous.