Fin de stage à l’IESTS

 

Le premier stage de formation pour l’obtention de l’Open Badge « Porteurs de M@P » s’est terminé le jeudi 10 janvier 2019 à l’IESTS de Nice. La session était consacrée à la place des M@P dans une Société apprenante. Plus particulièrement, aux usages citoyens des technologies numériques, à la philosophie des Open Badges, à la maîtrise de l’outil (avec un focus sur La Chauve-souris de Robert Desnos et sur le complément d’information que nous apporte la Cartographie), enfin à l’évaluation des compétences acquises par les stagiaires.

Le public était composé de 16 personnes: 12 étudiants de l’IESTS : Léa BIDEAU, Fanny BLAKE, Steeve BLANVALET, Keita FANTA, Roselyne GUILLEMAUD, Delphine GUYOT DE LA POMMERAYE, Kelly MENGI, Elsa MILLOT, Fatou NDEYE, Isabelle PERRIGAULT-MONTAGNOLI, Isabelle PRADIER, Adrien ROSTAN. Auxquels se sont ajoutés: Christian JACOMINO, Cédric MAILLOT-JUILLET, Michel ROLAND-GUILL, de l’association Ars legendi. Et Olivier BANUS du Réseau Canopé (Coordonnateur de formation, attaché à la direction territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Ce qu’ils en disent…

Isabelle P.-M.: « L’intervention sur la citoyenneté numérique était vraiment très intéressante. J’arrive mieux à me projeter dans l’animation d’un atelier. »

Fanny B.: « Concernant la durée de validité de l’Open Badge, je trouve qu’il devrait être valide à vie car ce que nous avons vu ces trois jours sont les principes de base de la méthode, des connaissances apportées, et j’estime que personne ne peut décider d’une date pour ‘nous enlever nos connaissances’ ou que finalement ‘à partir du 30 au soir : vous n’avez jamais été présents à cet atelier’. De plus nous nous sommes inscrits avec l’information suivante : ‘participation à trois jours d’atelier pour découvrir une méthode et repartir avec un Open Badge’, en aucun cas il a été mentionné une validité. Peut-être lors de la journée d’information mais nous n’avons pu tous y participer pour cause de stage. Et quoi qu’il en soit c’est une décision qui doit être prise avant le début de l’atelier et non après. Si tous nos diplômes, certificats, attestations nous étaient retirés au bout d’un temps défini par une tierce personne, outre le sentiment d’injustice éprouvé, personne ne croirait que nous avons bien fait toutes ces choses… Ce qui va à l’encontre du principe de l’Open Badge qui est, vous l’avez dit vous même, de fournir une preuve. En espérant que ma demande soit prise en compte. »

Adrien R.: « Pour la question A, la note donnée concerne le manque de temps qui a obligé Christian à aller vite sur la méthode, que nous avions cependant déjà vu le deuxième jour de formation… c’est le seul bémol pour moi. Les échanges sont toujours excellents puisque chaque question est prise en compte. Les intervenants prenaient le temps de répondre de manière précise et concrète. En terme de bénéfice personnel je mets la note de 3. Christian nous a apporté une marche à suivre précise et abordable pour tous. Les interventions de Cédric apportent des éclairages toujours pertinents. Cependant j’ai eu du mal à faire le lien entre la formation m@p et l’intervention de M. Banus puisque à mon sens peu de notions pourront m’être utiles sur le terrain (en pratique). C’est toujours important d’avoir ce genre de connaissance mais je pense que j’étais déjà très renseigné sur le sujet (sœur en master informatique) pour apprendre de nouvelles choses. »

Roselyne G.: « J’ai adoré cette formation. Les formateurs professionnels et très sympas. »

Ils nous ont noté (sur l’ensemble des 3 journées de formation)…

  • Prestations des formateurs: 4,6
  • Qualités des contenus (outils et méthodes): 4,4
  • Qualité des échanges: 4,5
  • Bénéfice personnel: 4,5

Moyenne générale: 4,54

À propos de cjacominoDocteur en sciences du langage. Directeur de l'association Ars legendi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.