Évaluer les Moulins à paroles (M@P)

Notre atelier pédagogique propose, pour l’apprentissage de la lecture-écriture en français, des outils et des méthodes dont la particularité première est de s’adresser à des publics de tous âges, réunis dans des cadres différents.

Nous avons aujourd’hui besoin d’évaluer la pertinence de ces propositions. Nous avons mis en place certaines procédures qui nous fournissent (ici et ici) des chiffres encourageants. Mais nous devons aller plus loin.

L’intérêt des « Moulins à paroles » (M@P) et de la méthode Syllabons doit pouvoir se mesurer selon deux axes.

Le premier est celui du bénéfice pédagogique, à savoir dans quelle mesure la démarche initiée permet aux élèves de progresser dans leurs apprentissages.

Le second est d’ordre sociologique. Il concerne la pluralités des acteurs engagés, du côté des apprenants mais aussi du côté des mentors. Il s’agit alors de savoir dans quelle mesure les procédures mises en œuvre permettent de faire de l’apprentissage de la lecture-écriture en français l’affaire, non plus seulement de l’école mais d’un « territoire apprenant ». C’est-à-dire de tous.

Pour mettre en place cette double évaluation, nous avons besoin de concours extérieurs à notre équipe.

Vous êtes étudiant, professeur, chercheur, orthophoniste, animateur d’un lieu d’accueil, vous utilisez nos outils, vous êtes intéressé par eux. Merci de prendre Contact →

À propos de cjacominoDocteur en sciences du langage. Directeur de l'association Ars legendi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.